vendredi, 13 décembre 2013 15:30

Laurent BUTSTRAËN anime une matinale du MEDEF sur le mécénat le 3 décembre 2013

Laurent BUTSTRAËN intervient à Lyon le 3 décembre lors d’une matinale organisée par le MEDEF sur le thème « Le mécénat, outil de développement »...

Dans un contexte économique incertain, le chef d’entreprise utilise tous les outils à sa disposition pour développer son activité et sa notoriété. Ainsi, le mécénat d’entreprise occupe dans ses réflexions stratégiques, une place de plus en plus importante. Depuis 5 ans, le nombre d’entreprises engagées dans le mécénat est croissant, malgré une baisse des budgets. Les domaines d’engagement sont divers : culturel, social, éducatif, humanitaire ou même scientifique.
Voici bientôt 10 ans que la France s’est dotée d’une législation fiscalement avantageuse sur le mécénat, donnant une réelle impulsion au soutien des entreprises à l’intérêt général.
Le mécénat est vu comme un outil de valorisation de la marque, porteur de sens en interne et donnant une image moderne de l’entreprise à ses clients. Bien souvent, il ouvre de nouvelles portes à l’entreprise, lui permettant d’innover et d’élargir ses réseaux. Bien loin de son image traditionnelle, le mécénat traduit l’intérêt des entreprises pour leur environnement et exprime le souhait des entrepreneurs  de participer à la résolution des difficultés de la société qui les entoure.

Dans ce contexte, le MEDEF Lyon-Rhône souhaite préciser quelles sont les bonnes pratiques et les précautions à prendre pour réussir un engagement dans le mécénat, et comment optimiser ce dernier.

La table ronde qu’il organise le 3 décembre à partir de 8h15 dans ses locaux (Lyon 8e) est intitulée « Le mécénat, outil de développement : gagnez plus en dépensant moins ».
Laurent BUTSTRAËN, associé du département « Organisations non lucratives, y intervient aux côtés de Philippe Masson (KBL Richelieu banque privée), Régis Chomel de Varagnes (Oraveo), Roland Tchenio (Toupargel) et Matthieu Ponson (Sogelink).