dimanche, 19 janvier 2014 11:14

Cotation sur Alternext des actions Crossject en février 2014

Amaury NARDONE accompagne la start-up biomédicale française CROSSJECT dans son introduction en bourse sur Alternext d’Euronext Paris...

Amaury NARDONE accompagne la start-up biomédicale française CROSSJECT, créatrice de la piqûre sans aiguille, dans son introduction en bourse sur Alternext d’Euronext Paris. Cette introduction réussie permet à CROSSJECT de lever plus de 17 M€, bien au-delà du montant initialement visé de 12 M€.

CROSSJECT, implantée à côté de Dijon (21), a consacré douze années de recherche et développement pour concevoir et mettre au point sa technologie Zeneo, système innovant d’auto-injection sans aiguille, pensé pour améliorer la sécurité et le confort des patients et permettre ainsi une meilleure observance des traitements. Ce procédé fait l’objet de plus de 400 brevets.
Le dispositif d'auto-injection Zeneo est pré-rempli et à usage unique. Il s’utilise très simplement dans des situations d’urgence telles que le choc anaphylactique ou dans le cadre de traitements de longue durée comme la polyarthrite rhumatoïde. Il peut être utilisé pour des injections intradermiques, sous-cutanées et intramusculaires.

L’introduction en bourse de CROSSJECT va lui permettre de renforcer ses fonds propres afin, principalement, de finaliser le parcours réglementaire nécessaire à l’obtention des AMM pour le portefeuille actuel de produits et de développer ses capacités de production industrielle en série.
Du 3 au 13 février, le placement a rencontré un très vif succès auprès des investisseurs. La demande globale s’est élevée à 56,3 M€ (soit une offre sursouscrite 4,4 fois), dont 40 M€ dans le cadre du Placement Global et 16.3 M€ dans le cadre de l’Offre à Prix Ouvert.
Le prix de l’action a été fixé à 8.38 €, soit le haut de la fourchette indicative. Le nombre de titres émis s’établit à 2 034 615, permettant une augmentation de capital de 17.05 M€, prime d’émission incluse. La première cotation publique est prévue le 20 février.

CROSSJECT était accompagnée par la cellule de droit boursier du cabinet (Amaury NARDONE, avocat associé, Cécile FABRE, avocat), spécialisée en introductions, offres publiques, émissions de titres et suivi au long cours de la vie juridique des sociétés cotées.
L’équipe s’est occupée de l’ensemble des aspects « corporate » de l’opération (adaptations statutaires préalables, gouvernance, mise en place de l’offre publique, clause d’extension, option de surallocation, etc.), ainsi que du respect de la réglementation boursière, en coopération avec l’AMF et Euronext (notamment rédaction du document de base et de la note d’opération permettant l’obtention du visa du prospectus).
Elle a travaillé en étroite collaboration avec le listing sponsor, CM-CIC, ainsi qu’avec les commissaires aux comptes de CROSSJECT.

Amaury NARDONE précise : « Nous sommes avant tout très fiers d’avoir contribué au succès de l’introduction en bourse d’une société dont le produit apporte une telle innovation en matière de traitement médical. D’un point de vue plus technique, après l’introduction en bourse d’ERYTECH PHARMA il y a quelques mois, celle de CROSSJECT confirme notre positionnement sur le secteur boursier biomédical français, dont la vitalité et l’innovation bénéficient d’une reconnaissance mondiale et marquent un réel renouveau boursier. ».