mercredi, 18 juin 2014 09:12

Mathieu LE TACON publie dans Le Cercle des Echos une tribune sur l’enjeu que représentent les holdings animatrices en terme de fiscalité et de développement.

 

Mathieu LE TACON, expose dans une chronique parue le 9 juin dans le Cercle des Echos, l’intérêt que l’on peut trouver dans une holding animatrice (par opposition aux holdings passives) par le fait qu’elle permet d’avoir accès à de nombreux dispositifs fiscaux de faveur aux premiers rangs desquels figurent l’exonération d’ISF au titre de l’outil professionnel et le dispositif Dutreil...

 

Mathieu LE TACON, associé du département "Droit Fiscal" expose les raisons pour lesquelles les holdings animatrices représentent un enjeu majeur de notre fiscalité et plus largement de pérennité et de développement des entreprises françaises, en particulier des PME et autres ETI qui ont un fort besoin de se structurer pour grandir et pour être transmises de façon sereine.

Pour accéder à l’article : http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-99727-fiscalite-pour-des-holdings-animatrices-au-service-de-la-croissance-1010821.php