jeudi, 26 février 2015 21:38

Mathieu LE TACON interrogé par le site lesechos.fr le 20 février 2015 sur l’obligation de déclaration des comptes détenus à l’étranger

Mathieu Le Tacon livre son expertise dans un article paru sur lesechos.fr le 20 février 2015 à propos des comptes détenus à l’étranger et de l’entrée en vigueur progressive d’un nouveau délai de prescription pour les régularisations

Si détenir un compte à l’étranger n’est pas illégal, ce qui l’est en revanche, c’est d’omettre de le déclarer au fisc et les contrevenants s’exposent à de lourdes sanctions. Régulariser spontanément sa situation est la seule échappatoire. Cependant, pour Mathieu LE TACON, associé du département « Droit Fiscal », compte tenu de l’entrée en vigueur progressive du nouveau délai de prescription de dix ans : « Ceux qui ne se sont pas encore manifestés ont tout intérêt à le faire sans attendre. Plus ils laissent passer de temps, plus cela leur coûtera cher car, jusqu'en 2016, chaque année supplémentaire qui s'écoule représente une année de plus à régulariser ».

Pour accéder à l’article en intégralité