Stéphanie DAGUERRE

Collaborateur

Stéphanie DAGUERRE

Domaine d'intervention

Stéphanie DAGUERRE intervient notamment dans les domaines suivants :

  • relations individuelles de travail (conclusion, exécution et rupture du contrat de travail),
  • relations collectives de travail (élections, procédure d’information et de consultation des instances représentatives du personnel, négociation des accords collectifs),
  • audits préventifs, de conformité et d’acquisition,
  • restructuration et réorganisation d’entreprise,
  • contentieux individuels et collectifs en droit du travail.

Parcours

Dans le cadre de sa formation, elle a effectué différents stages en entreprise, notamment au sein de la Société AIR LIQUIDE SA, ou encore au sein des cabinets JEANTET et CVML.
Elle a rejoint le cabinet DELSOL Avocats en 2012.

Formation

CAPA (EFB 2012), Master II Droit et Pratiques des Relations de Travail (Université PANTHEON-ASSAS 2009), Diplôme de l’Institut de Droit des Affaires (Université PANTHEON-ASSAS 2008), Master I Droit Social (Université PANTHEON-ASSAS 2008).

Langues

Anglais.

Actualités

La résiliation judiciaire à l’épreuve du temps

Philippe PACOTTE et Stéphanie DAGUERRE ont rédigé un article intitulé « La résiliation judiciaire à l’épreuve du temps » dans le n° 547 de la revue Jurisprudence Sociale Lamy, en date du 14 septembre 2022. 👉 Lire l’article

Lire

Fin de la période de protection d’un salarié protégé et persistance du comportement fautif, le licenciement doit‐il être soumis à l’autorisation de l’inspection du travail ?

Philippe PACOTTE et Stéphanie DAGUERRE commentent un arrêt de la Cour de cassation du 16 février 2022, dans le n° 539 de la revue Jurisprudence Sociale Lamy en date du 5 avril 2022. 👉Lire l’article

Lire

COMMUNIQUE DE PRESSE – DELSOL Avocats a conseillé Runa Capital dans le cadre de la levée de fonds de BigBlue

DELSOL Avocats a conseillé le fonds californien Runa Capital dans le cadre de la levée de fonds réalisée par la plateforme logistique e-commerce Bigblue. La levée de fonds réalisée par la start-up française s’élève à 15 millions de dollars (13,6 millions d’euros) dans le cadre d’une Serie A menée par Runa Capital comme investisseur principal secondaire...

Lire