Thomas ROCHE

Associé

Thomas ROCHE

Expertises

Sciences du vivant

Secteurs

Santé, recherche clinique, pharmacie, technologies médicales, e-santé, données de santé, bioéthique

Thomas ROCHE est co-responsable du département « Sciences du vivant ».

Il accompagne les entreprises de la santé et des technologies médicales, à toutes les étapes de la vie de leurs produits, qu’il s’agisse de leur développement, évaluation préclinique ou clinique, mise sur le marché, remboursement ou encore distribution.

Ses centres d’intérêts couvrent plus spécifiquement la recherche clinique et sa valorisation, les questions relatives aux données de santé (il intervient notamment en qualité de CIL/DPO externe), ainsi que les divers contrats encadrant le développement de ces activités.

La compréhension des enjeux réglementaires des entreprises de la santé lui permet de les accompagner régulièrement dans le cadre d’audits ou d’inspections administratives susceptibles de donner lieu à des mesures de police sanitaire.

Il a une pratique courante de l’anglais juridique.

Thomas ROCHE est diplômé de l’Université Jean Moulin Lyon III. Il est titulaire d’un DESS de Droit des Affaires et Fiscalité ainsi que du Magistère Juriste d’affaires – DJCE (Diplôme de Juriste Conseil en Entreprise). Il a obtenu son CAPA en 1999.

En 2000, il débute sa carrière par une première expérience de 6 mois à MONTRÉAL avant d’intégrer le cabinet FÉRY & Associés à LYON, en tant qu’avocat collaborateur.

Fin 2002, il a fondé le cabinet ROCHE Avocats, dédié aux technologies innovantes (sciences du vivant et technologies de l’information et des communications), qu’il a développé jusqu’en 2013 pour ensuite intégrer le cabinet DELSOL Avocats et créer le département « Sciences du vivant ».

Il a été désigné par ses pairs parmi les Avocats de l’année 2020 en « Biotechnology and Life Sciences Practice » (Classement Best Lawyers – Les Echos).

Actualités

TIPS 2020 Lyon - Essais cliniques : Comment gérer les études en période de pandémie

Thomas ROCHE interviendra lors du TIPS (Transport International Pharma Séminaire) dans le cadre de la conférence « Essais cliniques : Comment gérer les études en période de pandémie » mardi 8 décembre 2020 de 11h00 à 12h30. Accédez au programme complet ici Accédez au formulaire d’inscription...

Lire

03/12/2020 - WEBINAIRE - Recherche : De l’intérêt de distinguer les séries d’échantillons, des collections d’échantillons biologiques humains (CEBH) !

Jeudi 3 décembre 2020 de 15h00 à 16h00, DELSOL Avocats organise un webinaire sur le thème : « Recherche : De l’intérêt de distinguer les séries d’échantillons, des collections d’échantillons biologiques humains (CEBH) ! » animé par Thomas ROCHE. Lorsque l’on s’intéresse aux activités de préparation et de conservation d’échantillons biologiques à des fins de...

Lire

Matinale Radio Classique - Secteur de la santé : l’encadrement des avantages octroyés

DELSOL Avocats sur la matinale de Radio Classique tous les mardis et jeudis. Cette semaine, Thomas ROCHE évoque l’encadrement des avantages octroyés par le secteur de la santé. Réécouter sa chronique

Lire

Blog

Allégement des formalités administratives pour certaines recherches non interventionnelles

Dans le cadre de la crise sanitaire, l’Ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020 portant diverses mesures prises pour faire face à l’épidémie de covid-19, et plus spécifiquement son article 17, a instauré, pour les recherches non interventionnelles (RNI ou RIPH 3) ne portant pas sur des produits de santé, un dossier allégé à soumettre au Comité de...

Lire

Les principales mesures législatives et réglementaires liées au CoVid-19 intéressant le secteur des Sciences du vivant

Le département Sciences du vivant reste mobilisé aux côtés de ses clients pendant la crise sanitaire. Afin de faciliter votre travail de veille législative et réglementaire, nous recensons quotidiennement les différents textes nationaux pris dans le cadre de la crise du CoVid-19 (loi et ordonnance, décret, arrêté, circulaire) et les communications de...

Lire

Quel régime juridique pour les gels hydroalcooliques depuis le 1er octobre 2020 ?

D’ores et déjà plébiscitée par l’AFSSAPS lors de l’épidémie de grippe H1N1 en 2009, l’utilisation de désinfectants pour les mains a été fortement recommandée par les pouvoirs publics dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Dès le début de l’année 2020, les bonnes pratiques publiées à travers le monde et notamment en France recommandaient notamment le...

Lire