Monday, 30 March 2015 09:31

Thomas ROCHE répond pour Tribune de Lyon du 19 mars à la question : « Puis-je m’opposer à l’utilisation des données issues d’un objet connecté ?»

Thomas ROCHE expose, pour le magazine Tribune de Lyon du 19 mars 2015, les conditions d’opposition qui s’appliquent aux données issues d’un objet connecté

Thomas ROCHE, associé du département "Sciences du Vivant", revient, dans un article paru dans Tribune de Lyon le 19 mars, sur les droits des utilisateurs d’objets connectés quant à l’utilisation de leurs données personnelles qui en sont issues. En effet, s’agissant de données personnelles, celles-ci sont soumises au dispositif de la loi Informatique et libertés. Les utilisateurs bénéficient donc d’un droit d’information sur l’utilisation des données, d’un droit d’accès et de modification ainsi que d’un droit d’opposition.