Gaëlle MERLIER

Associé

Gaëlle MERLIER

Expertises

Sciences du vivant
Assistante
Valérie SKARJINSKY

Gaëlle MERLIER est co-responsable du département « Sciences du vivant ».

Gaëlle intervient aussi bien en conseil en matière réglementaire et contractuelle que dans le traitement de contentieux complexes et sériels en matière commerciale et de responsabilité des produits de santé. Elle assiste également ses clients dans le cadre d’enquêtes pénales et dans leurs relations avec les autorités de santé (notamment dans le contexte d’inspections diligentées par l’ANSM, la DGCCRF, les DDPP, etc.). Gaëlle conseille en outre ses clients dans le cadre de leurs opérations de fusions-acquisitions et d’investissement dans les entreprises du secteur de la santé (laboratoires pharmaceutiques, fabricants de dispositifs médicaux, laboratoires de biologie médicale et autres professions de santé réglementées). Elle intervient enfin dans la mise en place de programmes de conformité (dispositif d’encadrement des avantages, loi Sapin 2, lobbying, etc.).

Gaëlle MERLIER est diplômée de l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne où elle a obtenu une maîtrise en Droit européen puis un Master en Droit de la Sécurité Sanitaire et Alimentaire.

Après avoir prêté serment en 2009, elle a intégré le cabinet d’avocats Hogan Lovells puis a rejoint, en 2011, le bureau parisien de Clifford Chance, où elle était Counsel en charge de la pratique « Healthcare & Life Sciences » avant de rejoindre DELSOL Avocats en janvier 2022.

Gaëlle MERLIER a été distinguée en tant que Next Generation Partner en « Healthcare & life sciences » par Legal 500 en 2023 ainsi que « Rising star » à plusieurs reprises.
Depuis 2023, elle a été désignée « Up and Coming » lawyer dans la catégorie Pharma/Life Sciences : Product Liability par Chambers and Partners.
Elle est également reconnue par Best Lawyers depuis 2023 dans les catégories « Biotechnology and Life Sciences Practice » et « Health Care Law » (Classement Best Lawyers – Les Echos).

Gaëlle est en charge :

  • du Séminaire Contentieux des Produits de Santé au sein du Master 2 "Droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale" ainsi qu’au sein du Master 2 "Risques médicaux" de Paris 1 – Panthéon Sorbonne depuis 2011,
  • du cours "Les obligations en matière de prévention de la corruption (loi Sapin 2)" au sein du Master 2 "Droit des affaires appliqué au monde de la santé" à l’Université de Saint Etienne depuis 2019.

Actualités

Nouvelle convention médicale : quel impact pour les actes de téléconsultation ?

Gaëlle MERLIER a répondu aux questions de Romain BONFILLON pour son article paru dans mind Health consacré aux conséquences concrètes de la nouvelle convention médicale. 👉 Lire l’article

Lire

Palmarès Best Lawyers 2025

DELSOL Avocats se réjouit du classement individuel de 26 de ses avocats au palmarès Best Lawyers ™ in France et ce d’autant plus qu’il témoigne de la reconnaissance de nos pairs. Thomas AMICO Corporate Governance and Compliance Practice Alexis BECQUART Non Profit / Charities Law Jeanne BOSSI MALAFOSSE Biotechnology and Life Sciences Practice...

Lire

Classements Legal 500 EMEA 2024

DELSOL Avocats est fier d’être mis à l’honneur dans 10 classements du Legal 500 EMEA 2024 : Construction – Tier 3 Data privacy and data protection – Tier 3 Dispute resolution : Commercial litigation – Tier 4 Dispute resolution : White-collar crime – Tier 4 Employment –

Lire

Blog

La nouvelle convention médicale pour les plateformes de téléconsultation

La convention médicale 2024, signée le 4 juin dernier, est en ligne ! Elle a été approuvée par les ministres compétents par l’arrêté du 20 juin 2024 portant approbation de la convention nationale organisant les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie. Les articles 87 à 90 de la convention médicale, relatifs à la télémédecine...

Lire

La délivrance de produits à base d’acide hyaluronique injectable désormais soumise à prescription médicale obligatoire

Le décret n°2024-490 du 29 mai 2024 relatif à la vente de dispositifs contenant de l’acide hyaluronique sous forme injectable a été publié le 31 mai dernier. Il introduit deux nouveaux articles au sein du code de la santé publique [1] venant préciser que (i) les dispositifs médicaux injectables et (ii) les produits injectables n’ayant pas de...

Lire

La LFSS pour 2024 : une substitution immédiate de l’ensemble des biosimilaires ?

Les médicaments biosimilaires suscitent l’intérêt du législateur français et des autorités de régulation européennes et françaises. En particulier, la possibilité de substituer un médicament biosimilaire à un médicament biologique de référence, admise pour la première fois en 2013 par la loi de financement de la sécurité sociale (« LFSS ») pour 2014, abrogée...

Lire